Wednesday, September 20, 2006

YVES LETERME: UN BON EXEMPLE? EEN GOED VOORBEELD?

Originally posted on Friday, August 18. 2006

De verklaringen van de Vlaamse minister-president Yves Leterme in de Franse krant Libération (17/08/06) en de reacties daarop van de Franstalige partijen illustreren hoezeer de Vlaamse politici moeite hebben met de Franstalige gevoeligheden met betrekking tot taalgebruik en talenkennis, en omgekeerd.
Indien de politici zich tot kiezers van de beide taalgemeenschappen zouden richten, zouden zij misschien die gevoeligheden veel beter kunnen inschatten en begrijpen, en zouden zij geen verklaringen afleggen die door de andere taalgroep als beledigend worden ervaren. Zou een federale kieskring dit soort dovemansgesprekken niet kunnen vermijden?

Les déclarations du Ministre-président flamand Yves Leterme au quotidien français Libération (17/8/06) et les réactions qu'elles suscitent du côté francophone illustrent combien les politiques flamands ont du mal saisir les sensibilités francophones en matière de connaissance et d'emploi des langues, et inversément.
Si les politiques devaient s'adresser aux électeurs de part et d'autre de la frontière linguistique, ne seraient-ils pas amenés à mieux évaluer et comprendre ces sensibilités, et à éviter de s'exprimer d'une manière perçue comme injurieuse par l'autre communauté? La création d'une circonscription fédérale à l'échelle du pays ne permettrait-elle pas d'éviter pareils dialogues de sourds?

View pre-September comments to this post

Comments: Post a Comment



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?